loader

Infos Pratiques pour votre séjour sur l'Ile d'Oleron

Ile d'Oleron en quelques mots

Surnommée “La lumineuse” en raison de l’intensité de la lumière qui en nimbe les moindres recoins et confère à ce bout de terre une atmosphère magique, comme figée dans le temps, l’île d’Oléron a conquis le coeur de nombreux vacanciers qui aiment profiter tous les étés de ses avantages. Pas d’inquiétude, l’île est généreuse et hospitalière ! Une place de choix vous est réservée si vous décidez de succomber aux charmes insulaires de cette destination qui vous garantit soleil et détente dès les premiers instants. Oléron a longtemps bénéficié de ce caractère isolé propre aux îles, coupées du continent et peu faciles d’accès. Seuls les touristes très motivés et ayant le pied marin pouvaient rejoindre cet inaccessible petit coin de paradis. C’est sans doute ce qui en a préservé les rivages de l’invasion de constructions en béton qui ont sévi sur d’autres fronts de mer français. 

Il faudra attendre les années 1960 pour que soit construit le pont qui relie cet eldorado au continent. Cette construction incarne depuis le plus vieux pont de France joignant une île à un continent. Depuis que son accès est gratuit, les familles à la recherche de calme, les amoureux de nature et de baignade ont découvert une île aussi charmante que pittoresque qu’il est si agréable de parcourir à vélo ! L’autre spécialité locale qui va faire des heureux dans les rangs des fanas de saveurs iodées est l’ostréiculture. Située face à deux estuaires fluviaux drainant de grandes quantités d’eau douce, l’île d’Oléron a fait de la culture de l’huître un art qui s’y déguste tout au long de l’année, et de préférence face à la mer. Comme vous l’avez deviné, vivre sur l’île d’Oléron est gage de sérénité et vous promet de faire le plein de grand air iodé, de baignades et de saveurs à partager en famille ou entre amis.

Préparez dès à présent votre séjour en location sur l'ile d'Oléron !

Comment venir ?

Voiture : depuis Bordeaux, suivez l’autoroute A10. Empruntez la sortie 25 à Saintes, direction île d’Oléron. Le trajet est estimé à 2h30. Si vous venez de Nantes, vous atteindrez votre destination en un peu moins de 3 heures. Prenez l’autoroute A83 jusqu’à la sortie La Rochelle, puis Marans / La Rochelle / Rochefort / île d’Oléron. Si vous êtes parisiens, suivez l’autoroute A10 : Sortie La Rochelle / Rochefort, puis suivre Surgères / Rochefort / île d’Oléron. En 6 heures de route, vous serez sur une île de rêve. Bon à savoir : les ponts de la Charente à Rochefort, la Seudre à Marennes ou La Tremblade et d’Oléron sont gratuits.

Train : l’île d’Oléron, tout comme le bassin de Marennes, ne sont pas directement desservis par le train. Le plus simple est donc d’emprunter les gares ferroviaires de La Rochelle (si vous venez de Paris), Rochefort (au départ de Nantes) ou encore Saintes (pour les Bordelais). Dans les trois cas, les correspondances sont assurées par des cars ou des bus. Vous pouvez réserver sur le site SNCF des billets à des prix attractifs si vous combinez train + car.
Aux abords des trois gares, vous trouverez aussi des loueurs de véhicules.

Petite astuce d’habitués pour ceux qui viennent de Paris par le TGV : ne descendez pas à la gare de La Rochelle. Préférez-lui l’arrêt précédent, Surgères, puis prenez la navette pour Saint-Pierre-d’Oléron, en passant par Marennes et Bourcefranc-le-Chapus. Le trajet dans sa globalité représente 4h30.


Aéroport : l’aéroport de La Rochelle / Laleu est un petit modèle qui rayonne dans toute l’Europe. Des compagnies Low Cost vous permettent d’y atterrir à moindre coût.
Tous les renseignements et horaires ici : larochelle.aeroport.fr

A noter que les nostalgiques de l’époque où l’île n’était pas encore rattachée au continent peuvent prendre le bateau passeur de Bourcefranc-le-Chapus. Les horaires et autres détails sont disponibles ici : bateaupasseur17.fr

Il existe aussi une liaison rapide entre La Rochelle et Boyard. Les détails pratiques sont à vérifier ici : oleron-larochelle.com
Seulement en juillet et août, vous pouvez rejoindre Saint-Denis de La Rochelle en utilisant les services de Croisières inter-îles : inter-iles.com

Quand venir ?

Dès les premiers rayons de soleil du printemps, les températures estivales sont au rendez-vous. Les terrasses sont praticables dès le mois de mai avec des températures environnant en moyenne les 15°. Cependant, dès juin, vous pouvez oublier votre petite laine et profitez des premières chaleurs estivales. La saison la plus favorable s’étend de juin à septembre : du ciel bleu, des températures ambiantes proches des 25° et une eau parfaitement à point pour la baignade.

A prendre en compte !

Peu d’inconvénients quelque soit le moment de l’année où vous rejoignez l’île d’Oléron. Il est vrai qu’en été, les touristes sont nombreux. Les familles y apprécient ses plages et sa nature exotique, en profitent pour un week-end ou toute une semaine. L’hiver aussi la vie locale est animée, l’île continue de fonctionner pour plus de 20 000 habitants. Au printemps, rien de plus agréable que de prendre son premier bain de mer de l’année à la plage de l’anse de Gatseau !